Menu

Présentation du réseau SCALA

SCALA (Salles de Cinéma Associatives de Loire-Atlantique) est une mission du Conseil Départemental de Loire-Atlantique, confiée au Cinématographe en 2006, concernant les 35 salles de cinéma associatives du département.


La Ligne de partage des eaux
La Ligne de partage des eaux

Actions

Circulations de films
Le fonctionnement en réseau permet de soutenir les films les plus fragiles et permet aux salles de les programmer sur tout le territoire de la Loire-Atlantique. Des films art et essai, des films pour enfants, des films du patrimoine mais aussi une décentralisation des festivals du département. Autant de circulations de films et d'animations qui permettent aux salles de diversifier leur programmation.

Formations
Des formations sont proposées tout au long de l'année aux équipes des salles du réseau :
- Des formations techniques avec des ateliers autour de la projection, de la sécurité ou encore du passage au numérique.
- Des prévisionnements dont l'objectif est de permettre aux responsables de programmation des salles de voir les films avant de les programmer.

Animations
Tous les ans, des animations sont proposées au jeune public dans les salles du réseau : expositions, ateliers, formations...

PlayTime
PlayTime est la quinzaine annuelle des salles de cinéma associatives de Loire-Atlantique. La dernière édition en date s'est déroulée du 1 au 18 avril 2017, avec une trentaine de films diffusés dans les cinémas participants.

Historique

La Loire-Atlantique et ses salles associatives
Si certaines salles connaissent leur première projection dès le début du 20ème siècle, en 1931 on compte 199 salles de cinéma dans le département de la Loire-Inférieure. 57% de ces salles sont gérées et animées directement par les paroisses. Les années 60 sont marquées par une crise du cinéma et une chute de la fréquentation. C’est alors que se structurent de nombreuses associations, le clergé leur cédant progressivement la gestion de leurs salles qui deviennent dès lors associatives. Les années 80 sont marquées par une vague de fermetures de salles. Le Centre National de la Cinématographie renforce à cette période son soutien et le Conseil Général de Loire-Atlantique est l’une des premières collectivités territoriales à s’engager dans l’aide aux salles de cinéma, et en particulier les salles associatives. Une « cellule » cinéma est créée et de nombreuses actions en faveur du cinéma sont mises en oeuvre.
 

Le milieu des années 90 voit l’arrivée des multiplexes et la concentration de l’exploitation entre quelques grandes enseignes. Cette nouvelle situation met en danger les salles associatives qui doivent plus que jamais affirmer leur différence en développant l’action culturelle et en maintenant leur équipement avec les dernières technologies. Le Département les accompagne en favorisant l’installation et la modernisation des salles et en développant des actions d’éducation à l’image : Collège au Cinéma et Cinéma Enfance.
 

Dans le prolongement de cet accompagnement, le Conseil Général de Loire-Atlantique confie en 2006 à l’association Le Cinématographe Ciné-Nantes Loire-Atlantique une mission qui a pour objectifs de développer une politique jeune public, d’organiser la coordination des salles, d’assurer la formation et la professionnalisation des équipes principalement composées de bénévoles : la mission SCALA est née.
 

Le passage au numérique marque le début du 21ème siècle, révolution dans le cinéma dont le support n’a pas changé depuis ses débuts. La mission va mettre en place un groupe de travail avec un grand nombre de salles pour appréhender dans les meilleures conditions financières et techniques cette mutation technologique. Un succès pour ce travail en réseau ; même si nous devons rester vigilants sur les nouveaux fonctionnements induits par le numérique qui mettent en péril les salles de la petite et moyenne exploitation cinématographique. L’hyper concentration de ces dernières années est alarmante et pourrait déstabiliser les territoires en équipements culturels. 
 

SCALA fête ses 10 ans avec un bel événement cinématographique, digne de ce territoire. C’est un hommage à toutes les salles et à tous ceux et à toutes celles qui ont oeuvré pour que le cinéma puisse vivre dans ce département. Mais nous ne pouvons pas commencer la fête sans une pensée émue pour celle qui nous a accompagnés dès 1995, qui a imaginé le passage vers le 2ème siècle du cinéma en Loire-Atlantique et qui a voulu croire dans l’importance des salles de cinéma associatives et dans la formation du jeune public, je veux citer ici Mireille Lesaulnier. Je veux la remercier pour sa confiance ainsi que tous ceux et celles avec qui nous avons travaillé au sein du Conseil Départemental, toutes les salles pour leur collaboration et leur formidable énergie. Et cet anniversaire est le moment d’affirmer que nous résisterons pour garder un cinéma de qualité sur tous les territoires.
 

Catherine Cavelier
Membre fondatrice du Cinématographe Ciné-Nantes Loire-Atlantique
Texte rédigé à l'occasion des 10 ans de la mission SCALA