Menu

Frankie

de Ira Sachs



USA-France-Portugal, 2019, 1h38
avec Isabelle Huppert, Marisa Tomei, Brendan Gleeson

Frankie
Frankie
Frankie, célèbre actrice française, se sait gravement malade. Elle décide de passer ses dernières vacances entourée de ses proches, à Sintra au Portugal.
 
- Parlez-nous de votre travail avec le directeur de la photographie, Rui Poças. Comment cette théâtralité dont vous nous avez parlé tout à l’heure se caractérise dans votre approche cinématographique ?

Avec  Rui,  nous  nous  étions  engagés  à  utiliser  une  méthode  spécifique  qui  dépendait  beaucoup  des  acteurs  qui  devaient  jouer  des  scènes  entières  avec  très  peu  de  coupures.  Donc d’une certaine manière, c’est un film réaliste qui adopte un style très théâtral aussi bien dans la construction de l’histoire que dans le jeu des acteurs. Cela a été rendu possible par ces longues prises et parce qu’on observe aussi bien l’acteur que le personnage. On   avait   étudié   de   très   près   le   travail   d’Éric   Rohmer   avec   Néstor   Alemendros,   et   particulièrement sur le film Pauline à la plage et Le Genou de Claire, ainsi que les derniers  films  de  Rohmer.  On  avait  décidé  de  ne  jamais  couper  une  scène  avant  qu’un  personnage  ne  passe  dans  un  autre  cadre.  Donc  on  n’a  jamais  crié  «  Coupez  »  en  ayant  le  désir  d’aller  chercher  plus  loin  encore.  Par  conséquent,  les  acteurs  vivent  pleinement  sous  nos  yeux.  Je  trouve  que  ça  a  donné  un  ton  intéressant  au  film  qui  devient  à  la  fois  naturaliste  et  joyeux.  Parce  qu’on  observe  cet  ensemble  choral  qui  s’amuse  à  jouer  entre  eux et pour eux-mêmes. Frankie se déroule dans un lieu à couper le souffle à Sintra, un site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui est un des plus beaux endroits du monde. Sur fond de châteaux de contes de fées et de forêts brumeuses, on observe ce groupe de personnes en proie aux difficultés de la vie auxquelles nous sommes tous confrontés.

Sintra  est  une  ville  de  découvertes.  A  chaque  coin  de  rue,  on  ne  sait  jamais  sur  quoi  on  va  tomber.  Les  personnages  du  film  ne  s’intéressent  que  très  peu  à  ce  qu’ils  voient  :  ils  n’en  parlent  presque  jamais  entre  eux.  Cela  s’inscrit  aussi  dans  cette  dichotomie  du  film,  ils  sont  dans  un  lieu  qui  leur  est  étranger  mais  cela  n’a  pas  d’incidence  sur  eux.  En  fait,  il  arrive même qu’ils remarquent à peine ce qui les entourent. Ils grimpent au sommet de la montagne et que font-ils ? Ils font demi-tour et repartent. La vie ne s’arrête pas devant une vue exceptionnelle, ou comme on dit au Portugal, devant un miradouro.

Dossier de presse, entretien avec Ira Sachs, propos recueillis par Meredith Osborne


Séances

Cinéma Saint-Gilles, Pornic
Mercredi 4 septembre 2019, 18:30 (VOSTF)
Vendredi 6 septembre 2019, 21:00 (VOSTF)
Samedi 7 septembre 2019, 15:00 (VOSTF)
Lundi 9 septembre 2019, 18:00 (VOSTF)

Cinéma Jacques Tati, Saint-Nazaire
Mercredi 4 septembre 2019, 14:00 (VOSTF)
Jeudi 5 septembre 2019, 16:30 (VOSTF)
Vendredi 6 septembre 2019, 18:15 (VOSTF)
Samedi 7 septembre 2019, 14:15 (VOSTF)
Dimanche 8 septembre 2019, 21:00 (VOSTF)
Mardi 10 septembre 2019, 14:00 (VOSTF)

Ciné Donges, Donges
Vendredi 13 septembre 2019, 20:30 (VOSTF)

Cinéma La Bobine, Pontchâteau
Jeudi 19 septembre 2019, 20:30 (VF)

Cinéma Lutétia, Saint-Herblain
Vendredi 20 septembre 2019, 20:30 (VOSTF)
Samedi 21 septembre 2019, 17:30 (VOSTF)
Dimanche 22 septembre 2019, 18:00 (VOSTF)

Cinéma Victoria, Campbon
Vendredi 20 septembre 2019, 21:00

Montluc Cinéma, Saint-Etienne-de-Montluc
Jeudi 26 septembre 2019, 20:45
Dimanche 29 septembre 2019, 18:00