Menu

La Cordillère des songes

de Patricio Guzmán



France-Chili, 2018, 1h25
Documentaire

La Cordillère des songes
La Cordillère des songes
Au Chili, quand le soleil se lève, il a dû gravir des collines, des parois, des sommets avant d’atteindre la dernière pierre des Andes. Dans mon pays, la cordillère est partout mais pour les Chiliens, c’est une terre inconnue. Après être allé au nord pour Nostalgie de la lumière et au sud pour Le bouton de nacre, j’ai voulu filmer de près cette immense colonne vertébrale pour en dévoiler les mystères, révélateurs puissants de l'histoire passée et récente du Chili.
 
La Cordillère des songes est la fin d’un voyage singulier, à travers le cosmos et les entrailles de la terre (empreintes de l’histoire chilienne et du combat des hommes), que le réalisateur avait commencé d’entreprendre il y a près de dix ans. La première étape l’avait conduit dans le désert d’Atacama (Nostalgie de la lumière), la deuxième en Patagonie (Le Bouton de nacre). La troisième l’a mené aux sommets de la cordillère des Andes. Paysage de ses ancêtres, métaphore du Chili quand, comme Patricio Guzman, on en est éloigné, « malle qui renferme les lois poétiques les plus importantes », silhouette grandiose de roches dont les fissures apparaissent comme des cicatrices. La cordillère est l’écho, quand elle rugit, des tirs de répression durant la dictature, du sang versé, des corps disparus ; l’écho aussi, par ses vents parfumés, d’une douceur qui n’existe plus. Le cinéaste fait œuvre de géologue pour éclairer l’histoire passée et présente.

Véronique Cauhapé, Le Monde


Séances

Cinéma Saint-Paul, Rezé
Jeudi 12 décembre 2019, 20:30

Ce film a été programmé en 2019 dans les cinémas assocaitifs suivants :
• Cinéma Pax, Le Pouliguen
• Cinéma Bonne Garde, Nantes