Menu

Pierrot le fou

de Jean-Luc Godard



France, 1965, 1h55
avec Jean-Paul Belmondo, Anna Karina, Samuel Fuller

Pierrot le fou
Pierrot le fou
Un homme abandonne une femme qu’il n’aime pas pour retrouver une femme qu’il a aimée, pour s’enfuir sur la route avec elle pour un voyage au bout de la nuit, pour descendre vers le soleil et la mer, faire de sa vie de tous les jours un roman, une bande dessinée.
 
Godard a pulvérisé l’intrigue d’un roman série noire et reconstruit un univers où l’aventure policière s’émiette d’une image à l’autre dans des digressions, des citations littéraires, des "collages" d’éléments divers et disparates. Pierrot le fou, dans sa rénovation totale du langage cinématographique, est l’œuvre la plus personnelle et la plus achevée d’un Godard traduisant ses émotions, sa réalité intérieure, par les images, les formes, les couleurs.

Jacques Siclier, Télérama



Séances